Attention, ce blog est en mode archive. Il n'est plus alimenté et consultable en lecture seulement. Il se peut que certaines informations ne soient plus à jour.
Si vous souhaitez continuer à me suivre, je continuerai à bloguer d'ici quelques semaines sur le blog de SEObserver.

Les bonnes pratiques du Spam Commentaire

by 512banque on 27 septembre 2010

spam commentaire

Le fait de laisser des commentaires sur des sites dofollow, en mettant un lien vers votre site (pratique plus communément connue sous le nom de spam commentaire) obéit à quelques règles.

Il me semblait bon de les rappeler :

  1. Essayez de spam commenter dans la même niche que vous (un blog voiture pour votre site voiture, un blog maison pour votre site maison, etc),
  2. Si vous ne spam commentez pas dans la même niche, fuyez comme la peste les blogueurs high tech, les SEO et de manière générale toutes les personnes sensibilisées à la pratique : ce seront les premiers à vous pourrir publiquement si quelque chose tourne mal. Et pas la peine de spam commenter sur ce blog, j’ai la fibre pour ça et je vous spot immédiatement les mecs :)
  3. Scannez visuellement l’article pour voir de quoi il parle. N’y passez pas plus de 10 secondes. Repérez les phrases en début et fin de paragraphe qui traduisent l’expression d’un point supplémentaire dans l’argumentation (pour le début de paragraphe) ou la conclusion (fin de paragraphe) et commentez en fonction. Vous n’avez pas besoin d’être d’accord. Parlez de choses connexes. Par exemple vous voyez visuellement « SDK, VBS, Office » votre réflexe est : « cela marche-t-il sous windows seven ? ». Si vous voyez « voiture hybride », « gaz à effet de serre » dîtes « le premier poste de CO2 en France est le bâtiment ». Si vous voyez « cuisine », « régime », « calories » écrivez « méfiez-vous comme la peste de la soupe brûle graisse, elle vous fait surtout perdre du muscle ». Punaise, faîtes jouer votre culture générale, vous n’êtes pas des demeurés à ce point ? Bref, spam-commentez de manière intelligente et enrichissante, c’est plus marrant. Et si vous n’avez vraiment pas de culture gé ou si l’article est vraiment du chinois, interrogez-vous sur le logiciel qui a permis de générer l’illustration de l’article, ou sur la possibilité « d’enregistrer le site en pdf » (certains se reconnaîtront).
  4. Laissez un seul commentaire (vers le même site) par page, voire par blog. Par page : cela va de soi car seule le premier lien est pris en compte, et par blog : j’y reviendrai bientôt mais mettez-vous dans le crâne qu’il existe une sorte d’efficacité  décroissante du lien marginal sur le même host.
  5. Faîtes un test, jamais avec votre vraie IP. Pluggez votre VPN ou votre proxy. Ne mettez jamais votre site final, mais mettez juste un site fusible type « google ». Si ça marche, embrayez sur votre site.
  6. Testez d’abord s’il y a moyen de mettre un lien DF avec anchor dans le texte du commentaire. Cela sera plus naturel.
  7. S’il y a cette possibilité, noyez votre lien sous un pavé de commentaire (minimum 10 lignes). Le mieux étant un pavé de 20 ou 30 lignes dans lequel vous linkez : google, l’élysée, wikipédia, libération, votre site, le monde, le figaro, le point. Ca passe 9 fois sur 10. Vous passerez pour quelqu’un qui linke de manière spontanée vers tout ce qui bouge, comme ce blogueur qui fait régulièrement des articles où il met genre 50 liens par phrase (impossible de remettre la main sur son site).
  8. Si vous ne pouvez pas faire comme indiqué au point 6, signez votre commentaire dans le texte, par exemple :
  9. Soumis par : referencement chambery le 31 septembre 2010
    Merci pour votre article, patati patata,
    Elsa

  10. Certains signent leurs commentaires et mettent un lien anchor (voire 3 !) avec une signature longue genre email. Et ça passe :

    Soumis par : Elsa le 31 septembre 2010
    Merci pour votre article, patati patata,
    Cordialement,
    Elsa CHINON
    ___________________
    elsa.chinon@monblog.com
    +336.71 52 98 65
    referencement chamberyreferencement SEO

  11. Certains simulent l’outil de soumission qui a foiré (oui, la partie submitted by est écrite « à la main ») :

    Soumis par : Elsa le 31 septembre 2010
    Merci pour votre article, patati patata,
    Elsa
    Submitted by referencement chambery on September 31st, 2010

  12. Commentez avec un nom de femme, cela va de soi.
  13. N’automatisez jamais totalement le spam commenting. C’est bête et inefficace, et vous risquez gros.
  14. Quand vous voyez que le blog est laissé à l’abandon, ne perdez pas de temps. Commentez avec un bête « merci » ou « +1 » ou « prout » voire « je suis un spammeur » pour les plus provoc. Mais c’est le seul cas dans lequel vous pouvez le faire !
  15. Enfin, évidemment, évitez les pages dans lesquelles il y a déjà environ 300 liens pour des sites de viagra/porn/casino/répliques de montre/lunettes de vue.
  16. Faîtes preuve d’imagination !

Il existe d’autres techniques, un peu beaucoup plus tordues, que je ne dévoilerai évidemment pas. Des choses que vous ne pouvez pas imaginer 😀

Je donnerai seulement un indice pour les connaisseurs : Martin 😉

Edit : par pitié, évitez le « merci pour cet article » : le « merci pour cet article » est au spam commentaire ce que le « ton père est un voleur il a volé toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux » est à la drague.

{ 49 comments }

Si vous avez trouvé ce blog via une liste de blogs dofollow, ne perdez pas votre temps, je refuse systématiquement tous les commentaires sauf ceux en valent réellement la peine ;)

Comments on this entry are closed.

Previous post:

Next post: